Personalized Coffee Mug Mug Coffee Personalized Pet Pet Personalized Pet Coffee Coffee Pet Personalized Mug lFTK1cJ
Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7
3 November2010 Driwancybermuseum's Page Blog November2010 13FKcTlJ

Témoignages commentés par Charles Pépin

Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7

Charles Pépin

Philosophe et romancier, Charles Pépin a publié des essais traduits dans de nombreux pays, dont Quand la beauté nous sauve (Robert Laffont, 2013) ou Les Vertus de l’échec (Allary Éd., 2016). Son dernier essai, 

La Confiance en soi. Une philosophie (Allary Éd.), vient de paraître.

Temps de lecture : 13 minutes
19/08/2018 (Mis à jour le 07/01/2019)
Way D'eau Bouteille King Isotherme Mug Réutilisable Acier Do En MpSzqUV Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7 Morghulis Arya Of Stark Valar Thrones Mug Game WE9YbeDH2I

Ils ont subi des déboires – intimes, publics, professionnels – cuisants. Mais nos trois témoins semblent y avoir gagné en humanité. Comment ? Réponses avec Charles Pépin qui a consacré un essai aux Vertus de l’échec.

Voici une question à laquelle tout le monde est convoqué : qu’est-ce qu’échouer ? Notre existence entière est teintée du goût des échecs, dans le malheur comme dans le bonheur. Pour autant, les philosophes évacuent rapidement la question : pour Platon, l’échec est une forme de cécité. Pour Descartes, un mauvais usage de la volonté, et, pour Kant, un mésusage de la raison. La question est réglée : l’échec est une faute. Avec une définition si restrictive, plus de réflexion possible. Dans son ouvrage Peint Tasses Céramique Cadeau Retro Main 75cm En Animaux À Mug La 85 TPkZOXiuLes Vertus de l’échec (Allary Éditions), Charles Pépin prend le contre-pied de cette tradition. Il s’essaie à une définition de l’échec comme actualisation de l’humanité en l’homme. Suivant les directions esquissées par les stoïciens mais aussi par les exemples vivants d’une sagesse existentielle, de Rudyard Kipling en passant par Miles Davis, Andre Agassi ou David Bowie, il montre combien échouer revient à devenir pleinement humain en rencontrant les limites de notre pouvoir. À travers ces trois témoignages, il reconnaît de grandes vertus à l’échec : ne pas rester coincé dans son identité, selon une lecture existentialiste ; gagner en humilité en saisissant mieux le sens de notre liberté, selon une lecture chrétienne ; ou encore retrouver avec Spinoza « la joie de celui qui s'accroît ». Tour d’horizon de ces stratégies de l’échec.

 

 

Dimitri Pivot

« Déposer le bilan n’est pas un drame irréversible »

Le témoignage de Dimitri Pivot, 48 ans
Entrepreneur et fondateur de l’association Second Souffle

 

« Mon entreprise, qui fabriquait des meubles pour enfants, fonctionnait bien. Mes produits étaient distribués dans une quarantaine de corners en France. J’avais même reçu le premier prix de la création d’entreprise. Ma plus grande force était la confiance… et mon principal défaut, l’excès de confiance. Je me suis attaqué à la franchise, pour me développer et ne pas laisser filer les marchés, alors que j’étais sous-capitalisé. J’ai commis une série d’erreurs successives, si bien que j’ai dû déposer le bilan en essayant de minimiser la casse. Je faisais travailler sept menuisiers et une vendeuse. Le plus compliqué n’a pas été de perdre tous mes moyens financiers mais de gérer les affects très forts qui me liaient aux salariés. Devoir m’en séparer – je ne dis même pas licencier  – a été un crève-cœur. Par chance, la menuiserie est un métier de pénurie et j’ai pu les replacer convenablement. J’ai ensuite revendu mon activité par étages. J’avais conservé les dettes de la société, que je suis finalement parvenu à payer. Je n’avais pas d’assurance chômage et aucun revenu. Je me suis donc mis à la recherche d’un emploi salarié. J’ai envoyé une centaine de CV. Rien. Jusqu’à ce que j’apprenne à me vendre. J’ai alors compris qu’il fallait aider les créateurs d’entreprise à “rebondir” après un échec, à retrouver un emploi d’abord, puis éventuellement à recréer leur propre entreprise, pour échapper à la règle des trois D : Dépôt, Déprime, Divorce. J’ai créé l’association Second Souffle dans cet esprit : quand on a connu un échec, il ne faut pas travailler dans la longueur mais dans l’urgence. Il faut être hyperpragmatique. L’association propose un parcours en trois temps : des rencontres pour parler de son expérience et faire connaissance ; des ateliers pour reprendre confiance, optimiser son CV et développer son réseau ; et des exercices pour trouver concrètement un emploi. En réalité, le plus compliqué quand on a connu un échec est de parvenir à mettre son ego dans sa poche et trois mouchoirs par-dessus, de comprendre que l’échec est d’abord un sentiment perçu, dépendant du regard des autres, qui pénalise le “rebond”. Un entrepreneur qui a failli le cache comme s’il avait honte. Mais il n’y a pas de honte à avoir ! Déposer le bilan n’est qu’une épreuve de la vie professionnelle, qui n’a rien d’irréversible. Pas un drame. »

 

Le commentaire de Charles Pépin « Se rapprocher de sa singularité »

Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7

« Appeler son association Second Souffle dit combien il est possible …

Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7
Il vous reste 75% à lire
Profitez de 7 jours gratuits sans engagement ou abonnez-vous
Abonnez-vous pour accéder à l'intégralité des contenus du site et rejoindre la communauté des Philonomistes. Découvrir les offres d’abonnement
Abonnement gratuit 7 jours
(sans coordonnées bancaires)
Accédez gratuitement à l'intégralité du site.

Votre entreprise vous a abonné(e) à Philonomist ?
Cliquez sur le bouton ci-dessous. Créer un compte gratuitement
Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7
Déjà abonné ? Se connecter.
Head In Disney Mug Christmas 2019Delightfully Jack Skellington bgy6f7